69,90 

Plus que 1 en stock

UGS : 3770001556741 Catégorie : Étiquettes : , ,

Description du jeu

Brass Lancashire kessesé?

Une carte de l’Angleterre au début de son industrialisation qui va aller bon train grâce à nous. Chaque ville peut accueillir certains types d’usines que l’on va construire. Pour cela on a tous sur notre plateau personnel des tuiles usines : mine de charbon, aciérie, filature de coton, port et chantier naval.

Chaque joueur

a de plus une main de 8 cartes, chaque carte représente soit une ville soit un type d’usine. On en joue 2 par tour, ce qui représente 2 actions et on refait sa main à 8 à la fin de son tour à partir d’un deck commun. Vous jouez une carte ville, placez une de vos tuiles usines correspondantes sur l’emplacement prévu dans la ville. Vous jouez une carte usine, placez une usine du type de la carte dans une ville de votre réseau. Votre réseau ce sont les villes où vous avez des usines et les villes que vous avez relié entre elles avec vos canaux ou vos rails.

Oui on relie les villes par des canaux pendant la première moitié de partie puis par des rails pendant la deuxième moitié de partie (déclenchée quand on a utilisé toutes les cartes, on mélange et on recommence en virant tous les canaux…). Les villes ainsi reliées forment votre réseau (pour celles où c’est vous qui avez réalisé la jonction) mais il y a du coup un réseau plus vaste construit par tous les joueurs où le charbon va circuler. Hé oui il y a des ressources à gérer, le charbon et l’acier produits dans les aciéries et les mines de charbon pour avoir toujours plus d’usines et c’est comme cela que l’on gagne nos points de victoire.

Car les PVs

correspondent à l’industrialisation, construire des rails ou des canaux ce sont des PVs (d’autant plus qu’ils relient des villes avec beaucoup d’usines, thématique !) les usines des PVs mais uniquement si elles travaillent, alors elles vous rapportent PVs et revenus financiers ! Twist fort sympathique ! Construire une usine ne rapporte rien et coûte de l’argent (le nerf de la guerre) et parfois du charbon et/ou de l’acier. Mais dès qu’une usine travaille :  PVs ! Une mine de charbon arrive avec du charbon, pour les PVs il faut la vider, comment ? En utilisant le charbon pour d’autres usines (vous ou n’importe quel joueur), idem pour les aciéries. Oui en se développant on aide les concurrents en prenant leur charbon, leur acier… On ne peut pas tout faire tout seul à Brass !

Les filatures de coton

doivent exporter vers le marché extérieur (attention une fois la demande complètement fournie le marché ferme) ou vers un port construit par un joueur (même différent de celui à qui appartient l’usine), tout ça doit être relié bien sûr, mais peu importe les joueurs qui ont construit les liens (canaux ou rails selon l’époque). Les exportations réalisées vers un port ? PVs pour le joueur qui exporte son coton et pour le joueur qui possède le port. Enfin un chantier naval construit, hop immédiatement des PVs et revenus ! Oui mais c’est très cher un chantier naval…

1842 Brass Lancashire 2

L’interaction est très forte,

la concurrence féroce, si vous pouvez faire quelque chose d’intéressant faites-le sinon il y a des chances que cela ne soit plus possible plus tard.

Et dans les détails tout est plus complexe, les usines ont des niveaux (1, 2, 3…) qui ne rapportent pas la même chose… En plus les niveaux 1 construits à l’époque du canal ne peuvent pas rester à l’époque du rail, mais heureusement on peut « développer », sauter des niveaux (car pas de niveaux 2 tant que l’on a encore des tuiles niveau 1…), ce qui a un coût en acier et en action… On peut et on doit aussi emprunter même si nos revenus baissent du coup… Des choix stratégiques en perspectives…

Infos Pratiques

Âge

Durée d'une partie

Nombre de joueurs

, ,

Éditeur

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Brass Lancashire”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *