Festival des Jeux de Vichy 2021 | Le débrief de la team

Festival des jeux de Vichy 2021 - le débrief

Hello à tous ! Comme vous le savez, la team de LaLudiKavern était au festival des Jeux de Vichy 2021. Cette 4e édition s’est déroulée du 18 au 19 septembre 2021 pour le public et du 19 au 21 septembre pour les professionnels. Vous vous doutez que c’est le côté salon pro qui nous intéresse encore cette année 😃 !
Une partie de la team est donc partie à la rencontre des auteurs, éditeurs et distributeurs pour découvrir les nouveaux jeux de société qui arriveront bientôt sur le marché.

Le Festival des Jeux de Vichy côté pro, on y fait quoi ?

On joue bien sûr ! Mais surtout, on enchaîne les découvertes et on n’oublie pas de prendre des notes pour ne rien oublier ! Ce festival se détache clairement avec son pôle professionnel pour en faire le 2e événement professionnel français spécialisé sur les jeux après le Festival des Jeux de Cannes. C’est pas rien, n’est-ce pas ?
Autour d’un espace privatisé, les distributeurs ont présenté leurs nouveautés de l’année aux boutiques sur 2 jours. Blackrock, Gigamic, Iello, Cocktail Games, tous les grands noms du jeu de société sont là, mais pas que ! Nous avons aussi rencontré des auteurs indépendants et des éditeurs moins connus du grand public.

Plus de 260 tables de démonstrations pour découvrir les jeux qui vont sortir fin 2021 et début 2022. Quel supplice ! 😋 C’était aussi l’occasion pour le Groupement des Boutiques Ludiques de remettre ses prix pendant la cérémonie de dimanche soir 19 septembre).

Festival des Jeux de Vichy 2021 - Espace professionnel

Festival des jeux de Vichy 2021 – Qu’en pense la team ?

Rien de tel que de leur poser la question ! (Ils sont bavards, alors j’ai résumé certaines réponses. Si tu veux voir tout ce qu’ils racontent en entier, je t’invite à plutôt regarder la vidéo 😉 ).


Petit état des lieux et débriefing. Qu’avez-vous pensé du Festival des Jeux à Vichy pour cette année 2021 ?

Julien : C’était la 4e année au Festival des Jeux à Vichy pour la team LLK. Cette année, c’est à 4 que nous y sommes allés pour une efficacité encore plus grande et voir tous les jeux. Sauf que pas du tout, on a tout fait ensemble 😅 et c’était super cool !
On a remarqué une énorme évolution de la distribution, de l’édition. On a vu de plus en plus d’éditeurs et de boutiques de jeux aussi. Mais même s’il y avait du monde, c’était relativement fluide, on ne s’est pas marchés les uns sur les autres. L’organisation était bien pensée. Il y avait beaucoup de monde à aller voir et une profusion de jeux à bosser pour la fin d’année. Mais c’est aussi ce qui nous a permis de faire une sélection des jeux qui nous semblent être les plus prometteurs.

Olivier : Vichy est le seul festival qui a survécu aux 2 années de COVID-19 puisqu’il a quand même eu lieu l’année dernière malgré les restrictions et les annulations des autres. Les gens se sont rapidement rendus compte que c’était un festival cool et que c’était super pratique professionnellement. La date est plutôt bien choisie. Le mois de septembre permet de se préparer pour Noël et il est 6 mois avant le Festival des Jeux de Cannes, ce qui tombe très bien.
Beaucoup d’éditeurs avaient annulé pour la 3e édition du festival (l’année dernière) à cause de la pandémie. On revenait donc sur la base de la 1ère année en termes de fréquentation. C’était chouette aussi car on avait pu prendre le temps de discuter avec tout le monde et de se faire plaisir sur les jeux présents.
Vichy reste un vrai moment important professionnellement pour nous de par son positionnement sur l’année et aussi grâce au fait qu’on peut rencontrer tous les éditeurs et connaître les jeux qui arrivent.

Max : La première année, y’avait pas grand monde du tout. La 2e et 3e année, il y avait plus de monde, le Festival commençait à prendre de l’ampleur. Et cette année, c’était fou !
Pour autant, on n’a jamais fait la queue pour jouer à un jeu. Ce festival est super utile pour nous et notre clientèle. On se met au courant de toutes les nouveautés et on essaye de cibler ce qui plaira à nos clients.

Martin : Ce qui est important à Vichy, c’est que c’est un festival professionnel. Une partie est ouverte au public, mais la partie professionnelle est très importante. Il représente la rentrée ludique avec les grosses sorties et les annonces des jeux prévus pour l’année suivante. Donc c’est vrai que pour nous, c’est un rassemblement qui a toute son importance. Et d’autant plus que cette année, on n’a pas pu assister au Festival des Jeux de Cannes.

LaLudiKavern fait partie du réseau GBL qui a remis ses prix à l’occasion du Festival des Jeux de Vichy 2021. Que pensez-vous de ce prix ?

Martin : Le festival de Vichy, c’est aussi l’occasion pour tous les membres du GBL de se retrouver. Le GBL, c’est le Groupement des Boutiques Ludiques de toute la France (groupement de 175 boutiques). C’est donc un moment de rencontre entre nous pour parler du métier de ludicaire et aussi d’assister à la remise des prix du GBL. Olivier est très présent puisqu’il fait partie de la commission de sélection des jeux qui prétendront aux différents prix. Dans chaque catégorie, 3 jeux ont été sélectionnés et les votes ont été réalisés par les boutiques membres du GBL.

Olivier : Dans le GBL, il y a différentes commissions qui traitent de sujets différents. À la boutique, on vous remet le catalogue des jeux que nous sélectionnons lors d’une de ces commissions. Et il y a donc aussi une commission qui remet des prix depuis 4 ans.
Le prix du GBL ne parle pas encore beaucoup au grand public, mais il va prendre de plus en plus d’ampleur. Il est encore jeune (4 ans), il y a encore beaucoup à construire. Les prix les plus connus sont le Spiel des Jahres, célèbre prix connu à travers le monde, l’As d’Or, le prix du jeu en France décerné pendant le Festival des Jeux de Cannes, et le Diamant d’Or, le prix des jeux Experts. Et enfin, le prix du GBL, remis par les ludicaires !
L’idée de ce prix, c’est de mettre en avant les personnes qui sont derrière les jeux qu’on peut voir en boutique. Des idées, du travail d’illustration et du travail d’édition. Nous essayons de trouver qui sont les gens qui méritent le plus ce prix au regard de l’ensemble du travail fourni.

Max : Le gros point commun entre les jeux qui ont reçu un prix, c’est que c’est vraiment le travail qui a été récompensé. Un gros travail d’édition, un gros travail d’illustration et un beau travail d’auteur. 3 jeux très travaillés ont reçu des prix cette année.


🏆 Voir les jeux qui ont reçu les prix ! 🏆


Le mot de la fin ?

Max : On tenait à remercier tous ceux qui nous avait fait de très très beaux cadeaux. Et même ceux qui nous ont fait des cadeaux un peu moins bons… 🤣
Merci à tous les ludicaires qu’on a croisés. Super ambiance, beaucoup d’entraide et de conseils apportés. Tout le monde est très généreux et ça fait plaisir !

Olivier : À Vichy, c’est cool, les éditeurs nous préparent des petits sacs avec des cadeaux, des jeux à tester, des démos et plein de choses comme ça. Du coup, merci beaucoup à eux, car ça nous permet de voir des jeux qui ne sont pas encore sortis et de pouvoir y jouer, de les tester. Et ensuite, on a certaines relations qu’on tisse au fil des festivals, des rencontres qu’on fait avec certains éditeurs et qui nous offrent certains jeux en exclu.
Du coup, une de ces grosses relations, c’est Simon, de chez Renegade et Origames avec qui on s’entend très bien et qui nous a encore fait de très beaux cadeaux cette année. Un grand merci également à Iello, à Capitaine Meeple, Blackrock, Blue Cocker, KYF Editions, etc.

Julien : On a eu des discussions avec plein de gens du métier, on n’a d’ailleurs pas vu du tout le public puisque on y va vraiment pour la partie pro. C’est pour nous un rendez-vous incontournable de l’année. L’année prochaine, ça sera encore très cool. Après, il y a plein de choses qui sortent et ça complexifie notre métier, car il faut réussir à choisir parmi la masse.

Festival Jeux Vichy 2021

Merci au Festival des Jeux de Vichy 2021 et à toute l’organisation ! Le lieu était super chouette et vraiment pensé pour les pros !

Marjo

La légende raconte que Marjo ne serait jamais restée enfermée dans un escape game !

Laisser un commentaire